So I attended the WAN: The Women of the Afropolitan Network

So I attended the WAN: The Women of the Afropolitan Network

Sorry guys, event was in french, so is the review gonna be 😀

WAN veut dire : The Women of the Afropolitan Network et se veut un événement de Networking inclusif pour femmes et hommes de la diaspora Africaine (Avec un grand A car toutes les communautés sont invitées), ce qui fut une agréable surprise comparée aux événements précédents auxquels j’ai assisté (Voir mon article précédent ici).

L’événement s’est tenu le vendredi 14 février dans le hall refait de l’hotel Indigo Brussels et est organisé par l’association: GFAIA asbl – Groupement des Femmes Africaines Intégrées et Actives. C’est une association qui a pour but de  » Mettre en avant la femme afropéenne en favorisant sa promotion, sa visibilité. L’informer, la booster, la guider dans sa démarche à l’entrepreneuriat, via un réseautage bien ciblé. « 

Le WAN était organisé sur toute une soirée avec des intervenantes et intervenants variés, un défilé de mode et un marché afin de promouvoir la vente de produits faites par ces femmes.

Les femmes sont très inspirantes et leurs projets forcent le respect de par leur impact sur le monde et aussi de par leur expérience personnelle liée à ces projets:

  • GunGunna est une association qui a crée un orphelinat au Congo depuis 2014 afin de venir en aide aux enfants abandonnés dû à la guerre et autres conditions difficiles dans le pays. L’association existe depuis 2014 et essaie de diversifier leur entrée d’argent afin de pouvoir récolter suffisamment de fonds pour scolariser les enfants et les nourrir. Leur association a ouvert un outlet à Schaerbeek depuis le 16 décembre pour collecter les vêtements et faire de la revente de vêtements en seconde main
  • NEHEMA est une une association créer depuis avril 2019 pour venir en aide aux enfants ayant des besoins spécifiques et de support. C’est un centre de formation et d’information dans les régions reculées du Congo afin de récolter des vêtements et ils sont ouverts à toute aide médicale ou suggestion pour pouvoir faire avancer leur association
  • WAN Passeport est le projet d’une coach qui a utilisé ses ressources et ses connaissances de la langue pour se construire un métier « Job facilitator » . Son but est d’aider les personnes à se remettre en question, éduquer les gens vis-à-vis de leur CV, encadrer la recherche d’emploi via whatsapp…
  • Natou cometics a présenté ses produits basés en totalité sur le lotus bleu égyptien néanmoins sa présentation était fortement axée sur l’histoire de l’Égypte et de la royauté ce qui est dommage car il aurait été plus intéressant pour tout le monde de connaitre quels sont les obstacles qu’elle a rencontré pour la commercialisation de ses produits et quelles sont les leçons qu’elle a appris de cette aventure
  • Elyzoe a présenté ses bijoux africains sur un rythme européens. L’inspiration technique vient des influences européennes et le but des bijoux est de valoriser la femme africaine. Ils sont en or, argent, laiton et avec des pierres précieuses. Elle donne même des cours de création de bijoux et crée aussi à la demande des bijoux, sinon elle dispose d’un catalogue de produits 😀
  • Grace Kilua a parlé de son projet de décoration événementielle et est passionnée d’art floral. Elle propose aussi de la location de matériel événementielle.
  • EspoirTV est une chaîne créer par une journaliste. C’est une plateforme pour femmes pour échanger sur plusieurs thèmes

Ce qui était assez sympa et original ce fut la minute coaching bien-être fournie par une coach qui était au soleil devant sa piscine et qui parlait de la loi de l’attraction et des choix et responsabilités dans la vie.

Comme entre-acte, il y eu un défilé de mode par 2 stylistes aux styles très différents. L’une a gardé la touche classique alors que l’autre a osé être plus originale et a adapté son style à la femme et aux différents corps. Ce qui fut génial car les mannequins étaient de différentes corpulences et les habits étaient mis en valeurs pour chacune de ses femmes. Sans compter les designs qui étaient vraiment originaux et hors-du-communs.

Il y eu aussi une présentation d’un cours de combat appelé l’art du « Katal » ou l’instructeur est un inspecteur et formateur de police et qui a pour objectif le renforcement psychologique et physique orientée vers la femme et lui permettre d’apprendre à se défendre, à prendre contrôle de son corps et à retrouver la confiance en soi. Leur méthodologie est adaptée pour les personnes moins fortes, et le systèmes est facile à apprendre et à la porte de tous, pour tout âge et morphologie. Il organise un stage le 21 mars, gratuit à Bruxelles, de 11h à 13h pour initier les femmes à cela.

Il y a même une vidéo sympa de l’événement réalisé par Streeetbuzz posté sur Facebook ici:

EVENT

#EVENT Nous étions la soirée THE WAN "The Woman of Afropolitan Network" organisée par l'association GFAIA asbl – Groupement des Femmes Africaines Intégrées et Actives Quand : 14 février 2020Où : Hotel Indigo Brussels – CityHosted by: Stéphanie Stevens

Publiée par StreetBuzz.be sur Samedi 15 février 2020

Credits to pictures and videos belong to their owners. None of these are mine 🙂